Partenariat Safer / Région


Convention


 

La Safer et la Région Rhône-Alpes ont signé une convention de partenariat pour la période 2012-2014. Elle vise à faciliter l’installation de porteurs de projets agricoles qui contribuent à la proximité entre les producteurs et les consommateurs, à la valorisation de la diversité et la qualité des productions alimentaires, et au renforcement de l’attractivité des territoires. Elle doit également contribuer à l’élaboration et à l’appropriation de bonnes pratiques par les territoires rhônalpins.

 

Les axes de la convention sont les suivants :

 

1.L’appui aux territoires dans l’élaboration et dans la mise en œuvre de leur Projet Stratégique Agricole et de développement Rural (PSADER) :
  • la Safer réalise des « portés à connaissance foncier » sur les territoires CDDRA qui en formule la demande. Sept diagnostics ont été réalisés en 2012, cinq en 2013. 11 portés à connaissances sont programmés pour 2014.
  • un module CDDRA est en cours de développement sur la plateforme d’observation foncière de la Safer www.vigifoncia.com

 

2.L’appui aux projets d’installation : la Safer met à disposition ses compétences et ses outils pour favoriser des projets situés prioritairement en zone à forte pression foncière ou en zone en déprise, et permettent des installations entières répondant à au moins un des critères suivants : hors cadre familial, en agriculture biologique, dites « agri-rurales », permettant de développer des circuits alimentaires de proximité.
Le nombre de dossiers éligibles était de 34 en 2012 et de 50 en 2013, pour un plafond maximum de 30 dossiers par an.

 

3.L’expertise sur des projets innovants : la Région souhaite ponctuellement et localement s’investir dans la réalisation de projets concrets d’aménagement, exemplaires et innovants permettant l’installation de plusieurs agriculteurs. La Safer mobilise ses compétences en matière de veille et d’identification de gisement foncier, d’étude de faisabilité, de négociation et de mise en synergie des partenaires.
Le nombre de dossiers éligibles était de 11 en 2012 et de 13 en 2013, pour un plafond maximum de 13 dossiers par an.

 

4.Le développement des productions alimentaires solidaires : La Safer s’implique dans la mobilisation de foncier pour les productions alimentaires solidaires (par exemple dans les jardins partagés). Là encore, elle met à disposition ses compétences en matière de veille foncière, d’expertise, de mobilisation des acteurs, de recherche de porteurs de projet.
Le nombre de dossiers éligibles était de 2 en 2012 et en 2013, pour un plafond maximum de 2 dossiers par an.
 

 

  • 2017 - SAFER Rhone-Alpes